Le Répertoire de la Compagnie

 

"Lapidée"
de Jean Naguel, mise en scène Jean Chollet.
Création en 2013.
Lorsqu'un couple de jeunes médecins, Aneke (hollandaise) et Abdul (yéménite) décident d'aller vivre au Yémen, les premières années semblent paradisiaques. Mais peu à peu la pression de la famille, du village et des religieux rendent leur vie insupportable. Abdul pense résoudre la question en faisant un choix qui choque Aneke. Elle réagit violemment. Mais mesure-t-elle la portée de ses mots?
On lapide toujours (ou on recommence à lapider) en Somalie, au Nigeria, au Soudan, en Afghanistan, au Yémen, aux Emirats arabes unis, en Arabie Saoudite, voire au Kurdistan irakien dans des populations non-musulmanes.

 

 

Galerie photos - "Lapidée"
 
           

Crédit photo: f2gravelaine


 

"L'Aide-Mémoire"
de Jean-Claude Carrière, mise en scène Anthony Mettler.
Première pièce de JC Carrière, elle est née d'un vent de liberté; cette année là, le 28 décembre, dans sa résidence de Colombey-les-Deux-Eglises, le Général de Gaulle légalise la pilule! S'en suit une époque de liberté sexuelle débridée de 15 ans, avant que le sida y mette le holà. Mais dans cette pièce les rapports vont bien au-delà d'une simple liaison.
Jean-Jacques est un homme qui sait compter: son temps, ses costumes, ses tasses à café, ses maîtresses. Ainsi, il se suffit à lui-même dans une vie peut-être vide de sens, mais pleine de choses à faire. Un leurre fragile et bien orchestré d’homme pressé qui compte ses femmes mais pour qui les femmes ne comptent pas.
Suzanne apparaît comme l'éternel féminin, difficile à attraper et quand on s'y attache, elle vous quitte. C'est l'histoire d'une femme qui ne répond pas aux questions mais qui en pose.
L'histoire d'un homme qui change sans s'en rendre compte, une histoire d'amour close dans un 1 pièce ouverte sur tous les possibles. Un moment, une rencontre, qui marque toute une vie. On rit, et on rêve aussi en retenant son souffle.

 

 

Galerie photos - "L'Aide-Mémoire"
 
                 

Crédit photo: Jean-Claude Boré


"Hommage à Cocteau"
En hommage à Jean Cocteau et pour les 50 ans de sa mort, notre cie propose un spectacle musical. On retrouvera en première partie les poèmes et l’esthétique de ce merveilleux touche à tout, plein d’esprit et de souffle poétique. Sur des musiques arrangées par Moineau à l’accordéon et au piano, dans un décor conçu par Jean Natto et une mise en scène non figurative imaginée par Caroline Guignard, on entre dans un monde onirique où les hommes et les femmes sont interchangeables.
En deuxième partie une pièce dont on parle beaucoup et qu’on voit finalement peu : Le Bel Indifférent. Une pièce écrite pour celle qui fut l' amie chère,  Edith Piaf, écrite comme une grande scène de ménage,  un drame de la jalousie, mais aussi l' intimité d’une solitude à deux. Celle qui tue car personne n’y répond et encore moins l’être aimé. 

 

 

 

Galerie photos - "Hommage à Cocteau"
 
         


 

"Femme de prêtre?"
de Jean Naguel, mise en scène Jean Chollet.
Création en été 2010, reprise en tournée en 2011.
Contraints à la clandestinité, de nombreux prêtres mènent une double vie. Combien? Difficile à dire, faute de statistique, mais selon les associations de compagnes de prêtres, le phénomène est loin d’être marginal. Dans tous les cas, la relation est dominée par la culpabilité de l’homme face à une situation en contradiction avec son statut de prêtre et une profonde souffrance de ces femmes qui n’ont aucun moyen pour modifier une situation dont elles sont les principales victimes.
Des témoignages de compagnes de prêtres et de prêtres eux-mêmes constituent le « matériau » à partir duquel Jean Naguel a écrit «Femme de prêtre?». Aborder la question des «compagnes de prêtres» est extrêmement délicat, et la tentation est grande de se transformer en donneur de leçons.
Notre projet entend résolument aller dans une autre direction, puisqu’il s’agit avant tout d’une question éthique. Il n’a pas pour but la simple polémique mais bien au contraire un désir de transparence et d’authenticité.

 

 

Galerie photos - "Femme de Prêtre?"
 
                 

Crédit photo: Jean-Claude Boré


 

"Buvez-moi"
Création en 2008-2009.
Reprise en 2010.
Un apéro-dîner-spectacle festif sur la boisson, écris par Nathalie Pfeiffer pour le Musée National Suisse de Prangins lors de leur exposition "A la Vôtre".
Repris et joué en alternance par Caroline Guignard ou Nathalie Pfeiffer et avec la participation de Jean Marc Albert, de mai à septembre 2010.
Avec la collaboration du musée du Chemin de Fer Blonay-Chamby.

 

 

 

 

Galerie photos - "Buvez-moi"
 
                 

Crédit photo: Jean-Claude Boré


 

"Dis à ma Fille que je pars en Voyage"
de Denise Chalem
Janvier 2009, création à l'Espace Cuturel des Terreaux.
Mise en scène: Nathalie. Pfeiffer et Caroline Guignard.
Spectacle sur la vie carcérale des femmes en Suisse, 22 femmes sur scène et le soutient de la Prison de la Tuilière à Morges.

 

 

 

 

 

 

Galerie photos - "Dis à ma fille que je pars en voyage "
 
                 

Crédit photo: Jean-Claude Boré

 

 

  ©2011 Cie Paradoxe  
Tous droits de reproduction (images, textes, multimedia) strictement réservés.